Histoire

Une histoire de Famille

4 Générations

Une ambition tenue à bout de bras par Thomas Bache-Gabrielsen, un jeune norvégien, qui n’a pas hésité à quitter sa patrie pour s’installer en Charente,  à Cognac, et aller au bout de son rêve : créer sa Maison, inscrire son nom dans la grande épopée du cognac, roi des spiritueux, et étendard reconnu mondialement du savoir-faire à la française.
Un amour naissant pour Odette, une famille fondée, pour une vie de passion au service du cognac et des marchés.

Une famille qui, génération après génération, ajoute quelques pierres aux fondations de la Maison.

Des valeurs : audace, authenticité, savoir-faire. Depuis 1905, notre Maison s’emploie à explorer sans relâche les multiples facettes du cognac afin d’en extraire de nouvelles expériences sensorielles, pour le plus grand plaisir de nos clients.  

1905

Thomas Bache-Gabrielsen fonde
la Maison Bache-Gabrielsen

Norvège, 1877- Josef Alexander Gabrielsen et Kamilla Bache créént leur boutique de vente d’alcool. Au fil des années, il transmettent leur passion à leur fils, Thomas.

En 1903, à l’âge de 20 ans, Thomas Bache-Gabrielsen quitte l’administration militaire, envoyé par son père en France, à Cognac, pour développer l’affaire familiale. Il y rencontre Odette, jeune charentaise et fille de viticulteurs. Son coeur lui dicte de s’installer dans la région. 

En 1905, avec l’aide de son ami norvégien Peter Rustad,  les deux associés rachètent la Maison de cognac A. Edmond Dupuy, fondée en 1852. S’écrivent alors les premiers chapitres de l’histoire du cognac Bache-Gabrielsen. 

Le 23 janvier 1906, Thomas et Odette se marient à Cognac. Ils posent ensemble les premières pierres d’une Maison familiale, ambitieuse et prospère.

1932

René, fils aîné de Thomas,
prend la direction de la Maison

Né en 1909 à Cognac, René est l’aîné des trois fils de Thomas et Odette. Après avoir obtenu son diplôme HEC à Paris, René intègre l’entreprise familiale en 1932.

Les conséquences de la crise de 29 affaiblissent la situation économique, la Maison Bache-Gabrielsen en pâtit. René cherche donc à intégrer une banque anglaise en attendant la reprise. Puis c’est finalement la guerre de 39 qui le mobilise en France. Il poursuivra son engagement pour la Maison Bache-Gabrielsen alors que son père, Thomas, décède en 1942 de la tuberculose.

Cette même année, il épouse Gin, surnom qu’il donne à sa femme Geneviève. Ils donnent naissance à 4 enfants, dont Christian.

René est  la 2e génération à marquer de son empreinte l’histoire de la Maison Bache-Gabrielsen.

1968

Christian, fils aîné de René
reprend les rênes de la Maison

Né en 1943, pendant la Guerre, Christian est l’aîné de la fratrie. Après avoir obtenu une licence science & économie à Poitiers, il s’envole 6 mois pour l’Allemagne puis accomplit son service militaire.

Il rejoint René à l’entreprise pour l’épauler dans les tâches administratives, alors que son père est à la fois commercial et en charge des assemblages de cognac. Christian devient co-gérant quelques années avant que son père ne décède, en 1985. Pendant un quart de siècle, il dirige la Maison et contribue à son expansion à l’international.

Marié à Sylvie, ils ont 4 fils.

Christian, figure de la 3e génération, passe le flambeau à son fils aîné, Hervé, en 2009. Bien qu’il soit retraité depuis lors, Christian poursuit son engagement auprès de la Maison en tant que Président du Conseil de Surveillance. Il a également pour habitude d’effectuer les livraisons de cognac aux bars, restaurants et cavistes locaux presque toujours à vélo !

1989

Jean-Philippe Bergier devient
le Maître de Chai Bache-Gabrielsen

Jean-Philippe Bergier est né et a grandi au milieu des vignes cognaçaises. Issu d’une famille de vignerons et de distillateurs actifs en Petite Champagne depuis des générations, il possède son propre domaine près du village de Brives, en Petite Champagne. Il a été scolarisé dans la seule Université au monde dédiée aux Spiritueux, à Segonzac près de Cognac.

Maître de chai, assembleur ou nez du cognac. Depuis 1989, il est chargé de sélectionner les eaux-de-vie les plus prometteuses, de veiller à leur élevage en fûts, de créer des assemblages harmonieux ainsi que de maintenir, année après année, la qualité des cognacs signatures de la Maison Bache-Gabrielsen.

Il est reconnu pour sa capacité à identifier les arômes et est, à ce titre, membre du jury de dégustation du BNIC (Bureau National Interprofessionnel du Cognac), l’organe de régulation du Cognac.

2005

Célébration des 100 ans de la Maison, réunissant
le cercle des amis de Bache-Gabrielsen

La Maison choisit de célébrer ses cent ans d’existence avec son cercle de fidèles ambassadeurs scandinaves.

Septembre 2005 – 4 jours de festivités à Cognac, 350 invités, des centaines de verres levés en l’honneur de Thomas, René, Christian qui ont tour à tour fait grandir la Maison Bache-Gabrielsen.

Fidèle à ses origines, cette célébration est partagée avec les “Amis de Bache-Gabrielsen”, des clubs de fans qui se sont constitués au fil des années en Norvège et en Suède. Ces “supporters” organisent chaque année un “WorldKongress”, qui accueille en Norvège ou en Suède  quelques centaines d’amis pour partager le temps d’un week-end l’art de vivre à la Bache-Gabrielsen. Tous les dix ans, c’est à Cognac qu’ils sont reçus.

A l’occasion des cent ans, l’édition limitée “TRIBUTE”, cognac de 1860,  est lancée à 500 exemplaires.

Comme le dit la devise norvégienne, le cognac Bache-Gabrielsen   “forlenger livet og gleder” (prolonge la vie et la joie”) !

2009

Hervé,  4e génération,
prend la direction de la Maison

Il est l’aîné des 4 fils de Christian. Après des études à Kedge Bordeaux, Hervé intègre un V.I.E en finance & contrôle de gestion chez Pernod Ricard en Suède. Puis il s’exerce à la vente chez Heineken France avant d’intégrer la tonnellerie Seguin Moreau. Hervé rejoint la Maison Bache-Gabrielsen en novembre 2003 en tant que responsable commercial, avec l’ambition d’accroître la notoriété de la marque sur les marchés internationaux.

En 2009, alors jeune trentenaire, Hervé prend la suite de son père à la tête de la société.  Grâce au nouveau positionnement de « Révélateur de Spiritueux », sa vision pour La Maison Bache-Gabrielsen est d’apporter plus d’innovation dans le domaine du cognac ( création de “American Oak” et “5”, de PRIVATE cognac CASK, etc..)., mais aussi travailler sur de nouveaux produits  dans d’autres catégories de spiritueux (Whisky, Aquavit, etc..).  

Hervé poursuit sa mission avec endurance et s’entretient grâce à une autre passion, la pratique de la course à pied et les épreuves de marathons et grands raids.

2015

La Maison s’agrandit ! 

Trois chais, deux de stockage et un autre destiné à l’assemblage, sont construits sur le site de Louzac-Saint-André, à quelques kilomètres de Cognac.

Le stockage des eaux-de-vie et leur vieillissement sont désormais complètement internalisés, ce qui facilite la gestion logistique et technique. 

La première pierre symbolique du chai N°1 a été gravée de la devise norvégienne de la Maison “Forlenger livet og gleder” (Prolonge la vie et la joie).
Une fiole de 20cl d’un cognac Grande Champagne datant de 1905 a été scellée dans la pierre, comme un trait d’union avec la Maison historique.  

2016

Lancement de  notre cognac « American Oak »,
premier cognac jamais vieilli en fût de chêne américain

Sur un ton décalé, la Maison Bache-Gabrielsen crée le premier cognac jamais vieilli en fûts de chêne américain.

« American Oak » joue la carte de l’impertinence et les trouble-nez, grâce au travail d’artisan d’un Maître de chai créatif et inspiré.

“American Oak”, enfant rebelle décomplexé d’une maison de tradition, porte les valeurs d’innovation et d’audace de la famille.

2018

Naissance du programme innovant
« PRIVATE Cognac CASK »

Avec le lancement du PRIVATE cognac CASK, la Maison Bache-Gabrielsen ouvre les portes de son savoir-faire à tout amateur souhaitant être initié à l’art de l’élevage; le fin connaisseur, comme le moins initié, peut désormais s’offrir son propre fût !

Sous l’oeil avisé et attentif de notre Maître de Chai, c’est une expérience unique de participer à la sélection et au vieillissement d’un grand cognac, le sien. 

Une première dans l’histoire du cognac; un pari audacieux de la Maison qui continue d’innover au service du partage et de la transmission  

2021

Création de notre premier Cognac BIO éco-conçu,”5″

Le lancement du cognac VSOP  bio et éco-conçu « BACHE-GABRIELSEN 5 » marque une étape importante dans la contribution de la Maison Bache-Gabrielsen pour un monde plus sain.

Depuis 1905, la Maison s’attache à proposer des cognacs élaborés avec passion, transparence et expertise. La prise de conscience de notre impact environnemental nous a amené à envisager une manière différente de produire et de consommer. Bache-Gabrielsen « 5 » c’est une vision de l’avenir de la filière cognac qui mettra au centre de son activité le principe du développement durable.

« 5 » est un cognac dont les effets sur l’environnement sont réduits au minimum : du respect de la vigne et du sol, dont le raisin servira à la distillation d’un cognac 100% biologique, à la sélection de fournisseurs dont les engagements sociaux et environnementaux correspondent aux valeurs de la Maison et dont les innovations développées permettent d’aller plus loin dans l’éco-conception.

LIFESTYLE BACHE-GABRIELSEN

Pour accéder à ce site vous devez avoir atteint l'âge légal de consommation selon la législation en vigueur dans votre pays de résidence.